primaire


primaire

primaire [ primɛr ] adj.
• 1789 assemblée primaire; lat. primarius
1Qui est du premier degré, en commençant. (Aux États-Unis) Élections primaires, où sont désignés les vrais électeurs. — Par anal. (En France) Élections primaires, ou n. f. les primaires : premier tour de scrutin lorsque restent en lice plusieurs candidats d'une même tendance.
(1791) Enseignement primaire : enseignement du premier degré, des petites classes à la 6e. École primaire. Certificat d'études primaires. Subst. Le primaire : l'enseignement primaire. — Inspecteur primaire.
Péj. Simpliste, borné. Un brave garçon un peu primaire. (Choses) Grossier, caricatural. Anticléricalisme, anticommunisme primaire.
2Qui est, qui vient en premier dans l'ordre temporel ou sériel. Ère primaire, et n. m. le primaire : ère géologique (environ 300 millions d'années) qui succède au précambrien et comprend le cambrien, le silurien, le dévonien, le carbonifère et le permien. ⇒ paléozoïque. Qui appartient à cette époque. Grès primaires.
Électr. Se dit du circuit d'entrée, dans une bobine d'induction, un transformateur. Enroulement primaire.
Couleurs primaires, fondamentales.
Méd. Accidents (ou lésions) primaires, qui apparaissent en premier lieu dans certaines maladies.
Psychol. État primaire : la sensation. — Caractérol. Se dit du premier retentissement des représentations. Fonction primaire de la représentation. Par ext. Se dit des personnes chez qui la fonction primaire est dominante. Subst. Le nerveux est un primaire.
Caisse primaire de Sécurité sociale, d'assurance maladie : administration locale de la Sécurité sociale à laquelle s'adresse directement le public.
Écon. Secteur primaire : domaine des activités productrices de matières non transformées : agriculture, pêche, etc. (opposé à secondaire et à tertiaire).
⊗ CONTR. Secondaire.

primaire adjectif (latin primarus) Qui vient en premier dans un ordre, une série : Formation primaire. Qui est la manifestation d'un dogmatisme simpliste, sans vraie réflexion ni culture : Anticommunisme primaire. Botanique Se dit du bois et du liber formés dès la première année chez les plantes vivaces, et qui diffèrent souvent beaucoup des formations secondaires des années ultérieures. Chimie Se dit d'un alcool R―CH2―OH. Se dit d'un atome de carbone saturé portant deux atomes d'hydrogène. Se dit d'une amine R―NH2 ou d'un amide R―CO―NH2. Pathologie Se dit des premiers symptômes ou de la première phase d'une maladie. ● primaire (citations) adjectif (latin primarus) Benjamin Péret Rezé, Loire-Atlantique, 1899-Paris 1959 […] Bouche à bouche nous nageons depuis les temps primaires. Le Grand Jeu, Souffre-douleurs Gallimardprimaire (expressions) adjectif (latin primarus) Marché primaire, partie du marché financier qui concerne les émissions d'actions et d'obligations. (S'oppose à marché secondaire.) Caisse primaire d'assurance maladie, organisme en principe départemental chargé de l'immatriculation des assurés et de la gestion des risques maladie, maternité, décès et accident du travail, etc. (Les risques vieillesse sont gérés par les caisses régionales, et les prestations familiales, par les caisses d'allocations familiales.) Secteur primaire ou primaire (nom masculin), ensemble des activités économiques productrices de matières premières (l'agriculture, la sylviculture, la pêche et, dans une certaine mesure, les industries minières). École primaire, établissement dispensant l'enseignement primaire. Enseignement primaire ou primaire (nom masculin), enseignement du premier degré, allant de l'école maternelle à l'entrée au collège. Ère primaire ou primaire (nom masculin), synonyme de paléozoïque. Miroir primaire, miroir principal d'un télescope, qui collecte la lumière issue des sources observées. (Son foyer image est appelé foyer primaire.) Hémostase primaire, ensemble des phénomènes physiologiques permettant l'arrêt d'une hémorragie par la formation du clou plaquettaire. Couleurs primaires, le bleu, le rouge, le jaune. (Mélangées deux à deux, elles donnent les couleurs binaires [ou secondaires] violette, verte et orangée, complémentaires de la couleur primaire qui n'entre pas dans leur composition : ainsi le vert, mélange du bleu et du jaune, est la complémentaire du rouge.) Assemblée primaire ou primaire (nom féminin), dans un système d'élection à deux degrés, assemblée de citoyens qui élisent les électeurs proprement dits. Élection primaire ou primaire (nom féminin), aux États-Unis, désignation par les électeurs de chacun des deux grands partis des candidats aux élections locales ou nationales ; en France, premier tour du scrutin majoritaire à deux tours, où des candidats de tendance voisine entrent en compétition avec engagement réciproque de désistement au profit de celui d'entre eux qui arrivera en tête du ballottage. ● primaire (homonymes) adjectif (latin primarus) primèrent forme conjuguée du verbe primerprimaire (synonymes) adjectif (latin primarus) Géologie. Ère primaire ou primaire (nom masculin)
Synonymes :
- paléozoïque
Peinture artistique, Optique. Couleurs primaires
Synonymes :
- couleurs fondamentales
primaire adjectif et nom Se dit de quelqu'un qui a un horizon intellectuel borné, qui juge de façon dogmatique en raison de son manque de culture : Un brave garçon un peu primaire.primaire nom masculin Synonyme de enroulement primaire. Peinture pour couche, appliquée directement sur le subjectile (anticorrosion, antirouille, etc.). ● primaire (synonymes) adjectif et nom Se dit de quelqu'un qui a un horizon intellectuel borné...
Synonymes :
- élémentaire
primaire (synonymes) nom masculin
Synonymes :

primaire
adj. et n. m.
d1./d Qui vient en premier, au commencement, à la base.
Couleur primaire: V. encycl. couleur.
d2./d Du premier degré.
école primaire, entre l'école maternelle et la sixième.
|| n. m. Les enfants du primaire.
d3./d Simpliste, un peu borné. Anticonformisme primaire.
|| n. m. Un primaire: un individu aux réactions immédiates et impulsives.
d4./d GEOL ère primaire ou, n. m., le primaire: la plus ancienne des ères géologiques (approximativement de - 570 millions d'années à - 240 millions d'années), au cours de laquelle se sont formés les terrains sédimentaires contenant les plus anciens fossiles connus. (Six périodes: cambrien, ordovicien, silurien, dévonien, carbonifère et permien.)
d5./d GEOGR Forêt primaire, qui n'a subi aucune action humaine.
d6./d ELECTR Circuit primaire ou, n. m., un primaire: dans un transformateur, circuit, alimenté par le générateur, qui cède sa puissance au second circuit secondaire alimentant le récepteur.
d7./d ECON Secteur primaire ou, n. m., le primaire: ensemble des activités qui produisent des matières premières (agriculture, pêche, extraction de minerais, etc.).

⇒PRIMAIRE, adj.
A.— Qui est en premier dans une série, un ordre, qui est au commencement. La condition primaire de la vraie sociabilité c'est le respect mutuel; à défaut de cela, l'indépendance (AMIEL, Journal, 1866, p. 470). Ces deux arts primaires, universels, pères de tous les autres [l'Architecture et la Musique], naissent en même temps : ils sont jumeaux, et ils sont l'un à l'autre ce que l'esprit est au corps (Ch. BLANC, Gramm. arts dessin, 1876, p. 55). L'U.R.S.S. approche d'une situation d'abondance relative, où non seulement les besoins primaires de tous les hommes (nourriture, logement, vêtements), mais même leurs besoins secondaires (confort, culture, loisir) pourront être à peu près satisfaits (Traité sociol., 1968, p. 12).
1. Dans le domaine soc., écon. et pol.
a) [Dans les premières constitutions fr. et, de nos jours, dans certains pays] Assemblée primaire. Assemblée de citoyens qui désigne les grands électeurs par un scrutin indirect. La Convention, formée des députés de toutes les assemblées primaires du royaume, et revêtue de pouvoirs spéciaux, déclara la monarchie abolie (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 59). Et cependant elle [Nantes] recevait avec magnificence, comme la souveraine d'un vaste empire, les députés des assemblées primaires qui avaient accepté la constitution (A. FRANCE, Dieux ont soif, 1912, p. 100).
b) [Dans le système électoral des États-Unis] Élection primaire et, p. ell., une primaire. Scrutin qui sert à la nomination des candidats d'un parti aux élections proprement dites. Il n'existe pas un système de primaires, mais des systèmes de primaires, très variés et très profondément différents les uns des autres (...). On y désigne un ensemble de candidats pour des postes nombreux, non seulement politiques mais administratifs et judiciaires, puisque l'administration et la justice locales sont largement pourvues par voie d'élection aux États-Unis (M. DUVERGER, Les Partis pol., 1976, p. 478) :
1. Au début du siècle [aux États-Unis], l'établissement progressif du système des « élections primaires », sorte de préscrutin où l'ensemble des citoyens est appelé à désigner les candidats des partis entre lesquels ils choisissent ensuite, à l'élection proprement dite, a eu pour effet de briser le cadre étroit des comités de notables.
Traité sociol., t. 2, 1968, p. 25.
P. anal. [Dans le système électoral fr.] Élection qui comporte au premier tour de scrutin plusieurs candidats d'une même tendance. À Reims-IV, dans une « primaire » à trois, le candidat R-I [Républicains Indépendants] se place non seulement derrière l'U-D-R [Union des Démocrates pour la République] mais derrière le centriste (Le Nouvel Observateur, 15 mars 1976, p. 33, col. 2).
c) ENSEIGN. Relatif au premier degré de l'enseignement obligatoire. Directeur, directrice, inspecteur, inspectrice primaire; certificat d'études primaires; classe, inspection, instruction, scolarisation primaire. Le droit à l'alphabet, c'est par là qu'il faut commencer. L'école primaire imposée à tous, l'école secondaire offerte à tous, c'est là la loi. De l'école identique sort la société égale (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 432). Je ne serais jamais institutrice primaire : toutes les places étaient promises, plusieurs années à l'avance, et d'ailleurs je n'avais pas le diplôme voulu (FRAPIÉ, Maternelle, 1904, p. 2) :
2. Les maîtres primaires sont tels que vous les avez fabriqués — tels que vous avez voulu qu'ils fussent... presque tous, mais non pas tous. Et voilà le miracle. Tout ce qui en eux, humainement, pouvait être détruit, l'a été.
MAURIAC, Journal 1, 1934, p. 50.
École primaire supérieure. École qui préparait à l'ancien brevet élémentaire. Les écoles primaires supérieures ont toutes été transformées en 1945 en collèges modernes (Lar. encyclop., s.v. enseignement, p. 570b).
Enseignement primaire et, p. ell., le primaire. Période qui correspond au cinq premières années de l'enseignement obligatoire. Vous avez bien compris que j'ai çà et là donné des aperçus d'une critique générale de l'enseignement. (Ce n'est point du tout le « primaire » que je vise le plus.) En ce qui concerne les Lettres, cet enseignement est un monument d'absurdité et d'erreur (VALÉRY, Lettres à qq.-uns, 1945, p. 226). La loi du 28 mars 1882 déclare l'enseignement primaire obligatoire pour les enfants des deux sexes, âgés de six à treize ans (Encyclop. éduc., 1960, p. 23).
Empl. subst. Élève de l'enseignement primaire. Le français sera réservé aux primaires, qui, ne pouvant connaître la culture par les textes originaux, se contenteront de la « traduction » qu'en firent les classiques français (BARRÈS, Cahiers, t. 14, 1922, p. 83).
d) DR. Délinquant(e) primaire et, p. ell., un, une primaire. Celui, celle qui commet un premier délit et en est à sa première condamnation. Anton. récidiviste. Leur montrer que je suis au coup, en faisant savamment mon grabat d'abord. Une primaire, même si elle est femme de chambre dans le civil, s'en tirera moins bien qu'une récidiviste à qui l'on fait dehors sa couverture chaque soir (A. SARRAZIN, La Cavale, 1962 ds ROB. Suppl. 1970).
e) Caisse primaire de sécurité sociale. Administration locale de la sécurité sociale à laquelle s'adresse directement le public. L'organisation générale de la sécurité sociale comprend les organismes ci-après : une caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés, des caisses régionales et des caisses primaires d'assurance maladie des travailleurs salariés (Réforme Sécur. Soc., 1968, p. 29).
f) Secteur primaire et, p. ell., le primaire. Secteur d'activité économique comprenant les activités productrices de matières premières (agriculture, pêche) et les industries extractrices. On classe la population active en trois grands secteurs  : le secteur primaire correspondant à l'exploitation des produits naturels, l'agriculture et les mines (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1968, p. 136). Ce phénomène du transfert de population du primaire vers le tertiaire qui est si heureux et si favorable pour l'humanité, quand on considère l'évolution générale est, en réalité, quand on le considère du point de vue des générations de transition, fertile en souffrances (FOURASTIÉ, Gd espoir du XXe s., 1969, p. 330).
2. Dans le domaine des sc. et de la technol.
a) BOT. Structure primaire. Structure acquise par une plante lors de la première année de sa vie. Une structure primaire de tige, lue sur une coupe, indique très généralement que le fragment qu'on a coupé est une tige (PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t. 1, 1931, p. 211).
b) ÉLECTR. Circuit primaire et, p. ell., le primaire. Circuit d'un transformateur qui reçoit le courant de la source d'alimentation pour le diriger et le distribuer. L'expérience nous apprend que si l'intensité du courant qui passe dans le primaire varie, il naît alors un courant d'induction dans le secondaire (H. POINCARÉ, Électr. et opt., 1901, p. 419). [Le] circuit primaire d'un transformateur (...) se trouve parcouru par un courant de très haute fréquence (TURPAIN, Applic. prat. ondes électr., 1902, pp. 198-199).
P. méton. Qui concerne, qui fait partie du circuit primaire. Il existe deux catégories (...) de transformateurs : ceux dans lesquels les deux courants, primaire et secondaire sont alternatifs (...) et ceux où l'un des courants est continu (HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Exploitation mines, 1905, p. 649). La bobine d'allumage ou d'induction (...) est constituée par la superposition (...) de deux enroulements, l'un de fil gros et court, enroulement primaire, l'autre de fil très fin et très long appelé enroulement secondaire (CHAPELAIN, Techn. automob., 1956, p. 149).
c) GÉOLOGIE
Ère primaire et subst. masc., le Primaire. Ère géologique correspondant aux terrains comportant les fossiles les plus anciens, qui succède au Précambrien. Synon. paléozoïque. Au cours du Primaire s'érigea la chaîne calédonienne dont les plis arasés sont visibles dans la région atlantique de l'Amérique du Nord, en Irlande, en Écosse dont ils portent le nom, en Scandinavie (COMBALUZIER, Introd. géol., 1961, p. 147) :
3. L'ère primaire commence avec la formation des premiers terrains dont les fossiles nous aient été conservés. Comme c'est au moyen des fossiles que nous pouvons classer les terrains et avoir des données sur le monde physique, c'est par le monde animé que nous devons commencer l'étude de l'ère primaire.
BOULE, Conf. géol., 1907, p. 69.
Qui appartient à l'ère primaire ou aux temps géologiques les plus anciens. Faune, flore, forêt, grès primaire; continent, mer primaire; époque, période primaire. La Normandie (...) empiète, non par voie d'extension, mais par ses origines mêmes, sur la partie à demi submergée du massif primaire armoricain (VIDAL DE LA BL., Tabl. géogr. Fr., 1908, p. 182). Ils admettaient ainsi le fait brutal : l'enfouissement, sur place, de la forêt, aux temps des âges primaires compris entre le Dévonien et le Permien, et fixaient une même origine aux lignites, aux charbons proprement dits et aux anthracites (E. SCHNEIDER, Charbon, 1945, p. 272) :
4. Il y a une particularité dont on ne peut s'empêcher d'être frappé quand on jette un coup d'œil sur la faune des temps primaires. C'est l'emprisonnement de l'animal dans une enveloppe plus ou moins dure, qui devait gêner et souvent même paralyser ses mouvements.
BERGSON, Évol. créatr., 1907, p. 131.
Vieilli. Terrains primaires. Terrains les plus anciens correspondant à la fois au Précambrien et au Paléozoïque. Les terrains primaires sont composés des groupes de couches les plus inférieurs (MORTILLET, Préhist., 1882, p. 27).
d) MATH. Nombre primaire, entier primaire. ,,Nombre entier rationnel non nul admettant au plus un diviseur premier`` (CHAMB. 1981).
e) MÉCAN. Arbre primaire. Arbre placé à côté du moteur dans une boîte de vitesse ou un transformateur de couple. Si, au point mort, on déplace vers la droite le pignon de première vitesse, l'arbre primaire entraîne le train intermédiaire qui entraîne le pignon de marche arrière (CHAPELAIN, Techn. automob., 1956, p. 87).
f) MÉD., PATHOL. Qui apparaît en premier dans une séquence de troubles (symptôme, lésion, etc.) provoqués par une maladie. Accident primaire. Dans le cas des cérébelleux, on constate que les excitants visuels, à la différence des excitants sonores, n'obtiennent que des réactions motrices imparfaites, et cependant il n'y a aucune raison chez eux de supposer un trouble primaire de la fonction visuelle (MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, 1945, p. 132).
g) ORNITH. Penne, rémige primaire. Penne, rémige implantée directement sur la main ou sur le carpe dans l'aile de l'oiseau. Le pouce porte les pennes bâtardes. Le grand doigt et le métacarpe, les pennes primaires. Le petit doigt n'en porte aucun; il est caché sous la peau (CUVIER, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 315).
h) PHYSIQUE
Rayonnement primaire. Source d'énergie qui produit elle-même l'énergie qu'elle rayonne. Une partie au moins du rayonnement cosmique est d'origine solaire. Pour la mettre en évidence, il faut montrer l'existence des variations avec le temps dans le rayonnement primaire cosmique et dans la distribution des énergies (SCHATZMAN, Astrophys., 1963, p. 69).
Source primaire (d'énergie, de lumière).
(Couleur) primaire
♦ [En colorimétrie] Couleur de référence choisie pour l'établissement d'un diagramme chromatique (il s'agit en général du rouge, du bleu ou du vert). On démontre, d'autre part, que la sensation du blanc peut être obtenue par le mélange de trois couleurs dites primaires, par exemple en projetant sur un écran en superposition trois faisceaux respectivement rouge, vert et violet (Arts et litt., 1935, p. 30-13).
♦ Couleur de base qui ne peut être décomposée (il s'agit du bleu, du jaune et du rouge qui, mélangés entre eux, donnent toutes les autres couleurs). Dans la pratique, il est impossible par la seule combinaison des 3 couleurs primaires d'obtenir les grandes ombres (Civilis. écr., 1939, p. 10-4). Par définition, il ne devrait exister qu'un seul bleu-vert primaire, un seul jaune primaire, un seul rouge-magenta primaire qui permettraient de reconstituer toutes les autres couleurs (PRINET, Phot., 1945, p. 66).
3. Dans le domaine des sc. hum. et de la commun.
a) DOCUM., INFORMAT. Qui caractérise le premier stade ou la première opération dans l'élaboration d'un système, d'un programme. Enregistrement, sélection primaire. Certaines bibliothèques courantes adoptant, pour des raisons pratiques, le cadre linguistique — les bibliographies primaires, même à classement logique, se prêtent mal à la recherche méthodique (Civilis. écr., 1939, p. 24-15). Il peut être préférable d'effectuer le travail primaire en dehors de l'ordinateur et de n'y introduire les résultats de ce travail qu'au moment de les traiter. Il est alors possible d'effectuer le traitement primaire sur un support susceptible d'être introduit dans l'ordinateur (JOLLEY, Trait. inform., 1968, p. 231).
Publication primaire. Publication qui ne présente que des travaux inédits, des résultats originaux de recherches récentes. Le gouvernement va créer une commission qui définira à quelles normes doit satisfaire une publication primaire, notamment un comité de lecture sévère et un taux de diffusion important (Le Monde, 7 oct. 1978 ds GILB. 1980).
b) LING. [En gramm. traditionnelle des lang. indo-européennes] Qui ne peut être réduit à une forme linguistique plus simple. Morphème, forme, formation primaire. Dans les langues indo-européennes on distingue des désinences verbales primaires, considérées comme convenant à l'énoncé d'un procès en voie d'accomplissement (MAR. Lex. 1933, p. 64).
c) PHILOSOPHIE
Qualité primaire (de la matière). Qualité première d'un corps comme l'étendue, la résistance, le mouvement. La solidité est la qualité primaire par excellence. La solidité avec ses degrés et ses nuances, la dureté ou la mollesse, l'impénétrabilité ou la pénétrabilité, enveloppe l'étendue, laquelle renferme la grandeur et la forme : ce sont là à peu près les qualités premières des corps (COUSIN, Hist. philos. XVIIIe, t. 2, 1829, p. 336). En réduisant les objets à leurs qualités primaires, c'est-à-dire à ce qui se mesure, et est susceptible de traitement mathématique, Galilée les priva de leurs qualités secondaires et de leur durée (CARREL, L'Homme, 1935, p. 192).
Divisions primaires. ,,Dans un système de classification par ordre de généralité, se dit, soit des divisions qui ont l'extension la plus grande, soit des divisions qui ont l'extension la plus petite`` (LAL. 1968).
d) PSYCHOL., PSYCHANAL.
Qui appartient au premier stade de développement ou de perception de l'individu. Nous pourrons dorénavant désigner ces phénomènes provocateurs sous le nom de phénomènes primaires (JANET, Obsess. et psychasth., 1903, p. 248).
Narcissisme primaire. ,,Forme d'amour de soi présent à la naissance`` (RYCR. 1972). Cette création a été effectuée dans l'intention de rétablir ce contentement de soi-même qui était inhérent au narcissisme primaire infantile et qui a depuis éprouvé tant de troubles et de mortifications (FREUD, Introd. psychanal., trad. par S. Jankélévitch, 1959 [1922], p. 458).
Fonction primaire. Ce qui est le plus ancien ou qui est composé du plus petit nombre d'éléments dans une manifestation d'ordre psychique ou psychologique. La fonction primaire de la pudeur, selon Scheler, est de permettre la formation de l'instinct sexuel en interdisant moralement le plaisir solitaire (J.-Cl. BOLOGNE, Hist. de la pudeur, Paris, Hachette, 1986, p. 20).
Qui est la manifestation première d'un phénomène, d'un processus. La frustration qu'il subit favorise l'éveil de son agressivité. Je ne nie pas cette rancune secondaire. Mais elle n'infirme pas l'agressivité primaire (CHOISY, Psychanal., 1950, p. 42) :
5. Le cortex cérébral, lieu des manifestations primaires des sets psychiques est en rapport avec deux mondes, le monde des sens et des valeurs, dont l'aperception est constituante du set, et le monde de notre espace, où il réalise l'effection selon le set.
RUYER, Cybern., 1954, p. 90.
CARACTÉROL. [Dans le système caractérologique de Heymans et Wiersma; p. oppos. à secondaire] Qui a un retentissement immédiat et éphémère face aux impressions reçues. Émotivité primaire. L'émotif apparaît tantôt comme un être brut, dominé par un psychisme primaire, et tantôt comme ayant la plus exquise, la plus affinée des sensibilités (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 227).
Empl. subst. Celui, celle qui réagit de manière immédiate aux stimuli extérieurs. Heymans et Wiersma ont dégagé deux types caractérologiques selon que prédomine la première fonction ou la seconde : les primaires et les secondaires (MOUNIER, Traité caract., 1946p. 292).
B.— Gén. péj.
1. [En parlant d'une pers.] Qui fait montre d'un dogmatisme simpliste, d'idées toutes faites et d'une culture limitée. Synon. borné. Malheureusement, pour sa gloire naissante, Doumer publia (...) un livre de conseils à ses fils, qui mit à nu une honnête nature, légèrement primaire (L. DAUDET, Temps Judas, 1920, p. 167). C'est à cause de ce qu'ils découvrent en moi de buissonnier que des esprits un peu primaires, tels que René Doumic, Frédéric Masson, Louis Barthou, me prisent peu (JAMMES, Mém., 1922, p. 47). Naïf et primaire autant qu'on voudra, toujours je croirai que l'histoire a un sens (GUÉHENNO, Journal « Révol. », 1938, p. 118).
Empl. subst. Celui, celle qui montre un tel état d'esprit, de culture. Qu'est-ce que le Boche? Celui qui n'a pu supporter la fortune et le génie allemands. Le parvenu, le primaire de chez eux. Il fait aimer le nôtre, qui est insupportable de bêtise et de vanité, mais non anti-humain (BARRÈS, Cahiers, t. 11, 1918, p. 385). Gémier est le type même du primaire, et ce qu'il y a de terrible dans le primaire, c'est que lorsqu'il croit tenir une idée, il ne la lâche plus (DU BOS, Journal, 1922, p. 77). Je n'ai trouvé pareil cicérone, instruit et disert, qu'à la cathédrale de Chartres, encore que ce dernier fût un peu trop littéraire pour mes goûts, imbu de Huysmans et de ses sottises de primaire dyspepsique (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p. 256).
2. [En parlant des attitudes, des sentiments, des actes d'une pers.] Qui est de peu de portée, qui manque de réflexion, d'approfondissement. Synon. naïf, superficiel. Raisonnement primaire. Nous avons la chance de vivre jeunes sur une planète encore jeune, où les méchants n'en sont qu'aux méchancetés primaires, aux viols, aux parricides, aux incestes (GIRAUDOUX, Amphitr. 38, 1929, I, 3, p. 42). Cette habileté technique masque pourtant mal la niaiserie primaire de l'idée directrice (SADOUL, Cin., 1949, p. 195). [À Padoue], devant la basilique, on vend encore — et on vendra toujours — des cierges. C'est un moyen primaire pour obtenir des grâces (GIONO, Voy. Ital., 1953, p. 174).
3. [En parlant d'une idéol., d'une doctrine, d'un courant de pensée] Qui montre un sectarisme étroit, de courte vue. Antiaméricanisme, anticommunisme primaire; rationalisme primaire. Il y a loin, de là, à une vue idéaliste quelconque et nous ne nous en défendrions même pas si nous pouvions cesser d'être en butte aux attaques du matérialisme primaire (BRETON, Manif. Surréal., 2e Manif., 1930, p. 116). Tu parles comme un facteur radical-socialiste, raillerait ma sœur. Oui ma sœur, je fais de l'anticléricalisme primaire, c'est de mauvais goût, ça date (VAILLAND, Drôle de jeu, 1945, p. 72). Nos auteurs n'y vont pas par quatre chemins en ce domaine. D'aucuns les taxeraient d'antisoviétisme primaire (Le Nouvel Observateur, 20 déc. 1976, p. 38, col. 3).
REM. Primairement, adv. a) En premier lieu, au premier degré. Mais elle [la machine] est primairement complexe et secondairement simple. Au contraire, l'être humain est primairement simple et secondairement complexe (CARREL, L'homme, 1935, p. 124). Tel groupe ouvrier ou patronal est attentif primairement à l'emploi et disposé à céder sur les salaires, ou prend l'attitude inverse (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 91). b) D'une manière primaire. Plus nos connoissances à l'égard des rapports entre les objets qui composent un règne sont avancées, plus les classes que l'on établit pour diviser primairement ce règne, sont bonnes et paroissent naturelles (LAMARCK, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 25). Du moment que l'évolution est transformation primairement psychique, il n'y a pas un instinct dans la nature, mais une multitude de formes d'instincts (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p. 183).
Prononc. et Orth. :[]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. a) 1789 « qui constitue la base de quelque chose, qui précède autre chose » ordonnances primaires (Le Moniteur, t. 2, 1789, p. 382); 1809 division primaire (LAMARCK, Philos. zool., t. 1, p. 91); b) 1846 géol. (BESCH.); c) 1876 couleurs primaires (Ch. BLANC, Gramm. arts dessin, p. 561); d) 1901 électr. (supra A 2 b); e) 1933 ling. (MAR. Lex.); f) 1949 écon. secteur primaire (FOURASTIÉ, Gd espoir du XXe s., Paris, P.U.F., p. 41 et 42); 2. 1789 « qui forme le premier degré d'un système d'élection » assemblées primaires (Moniteur, I, 527b d'apr. Th. RANFT ds Z. fr. Spr. Lit. t. 35, p. 142); 3. a) 1791 « du premier degré de l'enseignement » écoles primaires (Moniteur, IX, 778a d'apr. Th. RANFT, ibid.); b) 1904 subst. « membre de l'enseignement primaire » (FRAPIÉ, loc. cit.); c) 1910 subst. « l'enseignement primaire » (PÉGUY, Notre jeun., p. 11); 4 a) 1898 subst. « celui, celle qui manifeste une simplicité d'esprit propre à l'enseignement primaire » (BARRÈS, Cahiers, t. 1, p. 70); b) 1903 adj. « simpliste, bête » (RENARD, Journal, p. 863); 5. a) 1903 psychol. (supra A 3 d); b) 1945 caractérol. adj. et subst. (LESENNE, Traité de caractérol., Paris, P.U.F., p. 92, 93 et sqq.). Empr. au lat. primarius, v. premier. Fréq. abs. littér. :438. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 373, b) 238; XXe s. : a) 897, b) 876.
DÉR. Primarisme, subst. masc. Caractère d'une personne, d'un groupe humain ou d'une forme de pensée qui montre de l'étroitesse de vue, un dogmatisme borné. (Dict. XXe s.). []. 1re attest. 1938 (L. CHÉRONNET in L'Homme, la technique et la nature, p. 93 ds QUEM. DDL t. 21); de primaire, suff. -isme.
BBG. — QUEM. DDL t. 14, 20; 21 (s.v. primarisme).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Primaire — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Primaire », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le terme primaire peut désigner : une… …   Wikipédia en Français

  • primaire — (pri mê r ) adj. 1°   Du premier degré en commençant. •   Rome n était point dépourvue d enseignement primaire, NAUDET Instit. Mém. Acad. inscr. t. IX. p. 392.    Écoles primaires, celles où les enfants du peuple reçoivent une instruction… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PRIMAIRE — adj. des deux genres Qui est du premier degré. Il s’emploie particulièrement dans ces locutions : Assemblée primaire, Assemblée qui forme le premier degré d’un système d’élection, et où les citoyens sont appelés pour choisir des électeurs. école… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • PRIMAIRE — adj. des deux genres Qui est au premier degré en commençant. Il n est guère usité que dans ces locutions : Assemblée primaire, Assemblée qui forme le premier degré d un système d élection, et où les citoyens sont appelés pour choisir des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • primaire — См. primario …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • primaire — an. priméro, a, e (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • PRIMAIRE (ÈRE) — L’ère primaire (Arduino, 1759) est le premier ensemble stratigraphique des temps fossilifères. On emploie aussi, dans le même sens, le terme «Paléozoïque» (Phillips). Ce qui a d’abord frappé les auteurs, c’est la coupure nette entre les terrains… …   Encyclopédie Universelle

  • Primaire présidentielle écologiste de 2011 — Primaire écologiste de 2011 Création …   Wikipédia en Français

  • Primaire présidentielle socialiste de 2006 — Primaire socialiste de 2006 1995 …   Wikipédia en Français

  • Primaire présidentielle socialiste de 1995 — Primaire socialiste de 1995   2006 …   Wikipédia en Français